Salut tout le monde !

Quelques news fraiches, on est maintenant au niveau de Strahan en Tasmanie, ça se trouve environ au milieu de la côte Ouest. Tout ce qui est au sud de cette ville constitue le dernier désert tempéré au monde (apparemment). On a passé cette dernière semaine à visiter entre la Péninsule de Tasman au sud Est de l’île et Strahan. On s’est surtout concentré sur les parc nationaux.

Tasman Nat Park

On est d’abord parti d’Hobart en direction du Tasman Nat Park, ce parc est situé sur la péninsule de Tasman qui constituait à l’époque une prison naturelle. Le seul accès à cette péninsule se fait par le Eagle Hawk Neck, un bande de terre si peu large que les gardiens de la péninsule étaient à l’époque neuf chiens enragés… Le littoral se chargeant du reste. En passant par là, à l’aller j’ai (Mathieu) pu en profiter pour faire une session de surf dans des supers vagues de la Pirate Bay, quoi qu’un peu costaud quand même ! Dans l’après-midi, on s’est fait une rando autour du cap Hauy d’environ 10 km avec une super ambiance et pas mal de gaz depuis les 300m de falaises au dessus de l’océan. On est rentré le lendemain (sans oublier de surfer Pirate Bay qui marchait encore) jusqu’à Hobart.

Mount Field Nat Park

Après être resté un jour sur Hobart, pour refaire le plein de bouffe, essence, eau etc… On est parti sur le Mount Field Nat Park, un parc dans les terres, où on a fait un autre rando de 13 km dans une ambiance superbe entre lacs et falaises. Ce Nat Park est aussi une « station de ski », où il y a une remontée constituée d’une corde où il faut s’accrocher et éviter de se prendre les mains dans les poulies…

Cradle Mountain – Lake St Clair Nat Park

Après ça, on est parti en direction du Cradle Mountain – Lake St Clair Nat Park dans lequel se fait l’Overland Track, une rando de 80 km très connue qui attire donc beaucoup de monde. Le côté moins sympa c’est qu’il faut payer un Pass à environ $180 pour pouvoir la faire… donc on s’est tracé un itinéraire dans la partie gratuite.

Au début, on souhaitait faire une randonnée de 2 jours pour accéder à deux points intéressants de la vallée the Acropolis un sommet de 1474 m et the Labyrinth la vallée d’un ancien glacier. Mais pour accéder à ces parties, il nous fallait d’abord parcourir le lac st clair (17,5km) soit à pied, soit en ferry, mais au vu des prix du ferry ($80/pers aller-retour) nous avons choisi de le faire à pied, on est donc parti pour 4 jours et 67 km détaillés comme ça :

Jour 1: Visitor Center du Lac St Clair → Narcissus Hut (17,5km ; +0m ; 6h30) à l’autre bout du lac. Un peu barbant, car c’est que de la forêt et on ne peut pas vraiment apercevoir les sommets et le lac.

Jour 2 : Narcissus Hut→ The Acropolis → Pine Valley Hut (16.5km ;+740m ; 8h30)

On est donc parti du lac pour s’enfoncer dans une vallée latérale jusqu’au refuge de Pine Valley Hut puis de là on est monté jusqu’au sommet de the Acropolis (1471m). Une ascension bien raide dans un pierrier avec quelques pas d’escalade au milieu. Puis on est redescendu fissa jusqu’au refuge parce qu’on a vu la pluie arriver au loin, elle n’est finalement jamais venue et on est un peu déçue de pas avoir plus apprécier le panorama superbe depuis le sommet. Le soir on s’est retrouvé avec une bande D’Aussie bien sympa avec qui on a sympathisée.

Jours 3 : Pine valley Hut → The Labirynth → Echo Point (22km ; +350m ; 8h30)

Pour le quatrième jour on est parti du refuge et on est monté jusqu’à Labyrinth pour apprécier depuis un lookout la forme particulière de la vallée faite par un ancien glacier. On est rentré au refuge et on est parti jusqu’à Echo point au milieu du lac pour raccourcir le dernier jour, car la marche dans la forêt était un peu barbante à la fin. Ça nous a fait l’équivalent d’un semi-marathon dans la journée, on a donc bien dormi le soir…

Jours 4 : Echo Point → Visitor centre (11km ; +0m ; 3h)

Le dernier jour, on est rentré jusqu’à l’office du tourisme au bord du lac et la seule chose à laquelle on pensé était de trouver une bonne douche chaude !!

Voilà pour les news fraiches, là on en a un peu plein les pâtes on va profiter de quelques jours de repos, mais il nous reste encore au moins deux parcs à visiter donc on devrait recommencer à marcher d’ici peu. Et pour le lien avec le titre j’ai un trou à recoller sur mes pompes et nos semelles commencent à être slick ! Y a pas de souci les chaussures sont déjà bien amortis !

A plus

Nous sommes ici :