Cape Naturalist to Cape Leeuwin

Pour la suite du périple, on a continué le trip en faisant la route qui sépare le Cape Naturalist du Cape Leeuwin.

Dans un premier temps, on s’est promené au Cap Naturalist, qui donne un bon point de vue sur la migration des baleines. On en a vu une dizaine, c’était impressionnant, mais elles étaient quand même loin au large…

Autour de Dunsborough, on a traîné sur les plages « privatives » de par leurs petites tailles et leurs aspects isolés. Juste en face de notre stationnement pour la nuit on a aperçu à 20m du bord un dauphin au couché du soleil, et une baleine à 150m du bord au réveil en guise de café !

En descendant la côte, on s’est arrêté à Yallingup, une ville branchée surf où la population semble devenir tarrée à 4h en sortant du boulot. Toutes les voitures avec des surfs sur le toit se croisent en cherchant le spot offrant la meilleure vague du jour. Marrant à observer ! Sinon il y avait quand même trois de ces zigotos qui surfaient des vagues d’environ 2m sur un récif sans beaucoup d’eau en cas de chute.

La plage la plus accueillante pour notre niveau en surf étant plus ou moins Smith beach plus au sud, ou une vingtaine de locaux de 10 à 50 ans offraient un spectacle vraiment impressionnant. La seule chose qui nous a un peu dissuadé à aller à l’eau était le panneau à l’entrée de la plage indiquant qu’une baleine s’était échouée dans la baie et qu’il était par conséquent déconseillé de se baigner ou de surfer, car cela attire les requins ! A croire que les Aussies ne lisent pas l’anglais, où ne sont pas peureux vu le nombre de personne à l’eau.

On est ensuite descendus rapidement à Magaret River, la ville principale de cette côte. Dans un créneau de soleil, j’ai essayé de surfer (Mathieu) un break près de Magaret River, mais pas réussi à faire grand-chose, entre le courant, les locaux, la nouvelle planche et le manque de pratique la reprise n’est pas évidente…

Le premier soir, on a rencontré une troupe de backpackers locaux, composée d’allemands, d’italiens, d’écossais et d’un local de l’île mais de Sydney.

On est resté le lendemain sur Margaret River, avec la pluie tout au long de la journée avec donc rien de mieux à faire que de discuter avec Flo et Phil deux allemands, ça nous a donc permis de travailler notre anglais dans le même temps ! Le beau temps est revenu juste à temps pour improviser un BBQ avec toute la troupe des backpackers revenant du travail dans les vignes.

Le lendemain on est parti en direction du sud et on s’est baladé toute la journée sur la côte jusqu’à Augusta et le Cap Leeuwin où se rencontre l’Océan Indien et l’Océan Austral.
Pour boucler notre périple dans le Sud Ouest australien on est remonté passer le weekend à Margaret River. Histoire de profiter des animations du weekend dans la ville et du surf sur les côtes. On a fait des achats au Lions Garage Sales, une sorte de brocante de charité. On y a trouvé des barres de toit à bricoler pour $4 ! On en a eu pour plus cher de matos pour les bricoler que les barres elles-même ^^. Ce genre de vente d’occasion existe beaucoup en Australie, il y en a dans toutes les villes.

Nous sommes ici :

← Previous post

Next post →

2 Comments

  1. guylène

    Parce que vous êtes partis en Australie, à la télé, chaque fois qu’une émission parle de ce continent, tout le monde m’en parle (si je n’ai pas vu l’émission, tout le monde s’étonne). Donc message à vous faire passer de la part des copines : -« attention au soleil,il est plus mauvais qu’ailleurs !!! il faut plus de crème … ceci dit « waterproof » évidemment pour vous. »
    Have a good trip
    When do you write the article in English ? It is a good exercice for me (and for you too).

  2. Vos photos sont toujours aussi superbes :) Régalez vous!

Laisser un commentaire